Dark Light
Angela Merkel met la main à la pâte. La chancelière allemande a décidé de donner un coup de main à Nicolas Sarkozy lors de sa campagne électorale.

Angela Merkel met la main à la pâte. La chancelière allemande a décidé de donner un coup de main à Nicolas Sarkozy lors de sa campagne électorale. Elle devrait notamment être présente lors de ses meetings. Les “Merkozy”, surnom des deux leaders depuis la crise de l’euro, ont toujours eu une relation houleuse. Ils se réunissent quasiment tous les quinze jours et ont réussi à trouver à s’entendre au fil du temps. Par ailleurs, la CDU de Merkel et l’UMP de Sarkozy font partie de la même famille politique. Le président sortant français a besoin de toute l’aide qu’il peut trouver. Son principal adversaire, François Hollande, est en tête dans les sondages. Selon le dernier en date, le candidat socialiste pourra compter sur une victoire de 60% au second tour du 6 mai prochain.

Sarkozy, lui-même, envisage la possibilité d’un échec. La semaine dernière, il a spéculé sur la fin de sa carrière politique. Comme un baroud d’honneur pour inverser la tendance, il présentera dimanche lors d’une intervention à la télévision un certain nombre de nouvelles mesures de réforme, comme une augmentation de la TVA de 1,5% et une taxe sur les transactions financières. Nicolas Sarkozy sera interviewé par quatre journalistes, chez lui, à l’Elysée. Un événement retransmis en direct par pas moins de neuf chaînes françaises. Un score à rendre jaloux un Kim Jon-un.

L’annonce de la participation de Mme Merkel à la campagne de Sarkozy a été faite dans un discours prononcé samedi à Paris par Hermann Gröhe, secrétaire général de la CDU. La promesse est délicate, parce que Nicolas Sarkozy n’a toujours pas annoncé officiellement sa candidature. C’est donc un parti allemand qui annonce la candidature d’un président français avant qu’il ne le fasse lui-même. Les cyniques (dont votre correspondant) verraient en ce détail une étape supplémentaire vers une OPA allemande de l’Europe. D’autres peuvent le voir tout simplement comme un cadeau de la chancelière fédérale : Nicolas Sarkozy aura 57 ans aujourd’hui, probablement son dernier anniversaire en tant que président…

2 comments
Répondre à laurentchambon Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Posts