Dark Licht
Quand un hôpital se transforme en plateau télé.

Le Centre Médical VU à Amsterdam, l’un des plus grands établissements du pays, a été transformé en un gigantesque studio digne de Loft Story, pour le tournage de la nouvelle émission de télé-réalité baptisée “24 Heures: Entre la vie et la mort”. Le programme montre les aléas du service des urgences. En soit rien de nouveau. Comme en France, les émissions sur la santé connaissent depuis plusieurs années un grand succès au royaume de Big Brother. Deux semaines durant, pas moins de 35 caméras installées dans l’hôpital ont filmé la salle d’attente, les entretiens avec les docteurs et 11 des 29 lieux de soins.

Le hic arrive mercredi quand les journalistes révèlent que l’autorisation de filmer les patients n’a été demandée qu’après le tournage. En bref, ils ignoraient que leurs souffrances étaient captées par les caméras. Selon la très sérieuse KNMG, la Fédération royale de la Médecine, l’hôpital a violé le secret médical et de la vie privée des patients. Une personne a porté plainte : elle était venue à l’hôpital avec sa fille et était filmée à son insu. D’autres patients se sont plaint que des personnes en blouse blanche aux urgences n’étaient pas des médecins, mais des employés de la production télé.

Face au tollé, l’hôpital et la chaîne se sont platement excusé dans une déclaration commune. Mais de maintenir que toutes les personnes filmées ont donné leur autorisation, à une exception près. Une ligne téléphonique a été ouverte pour les familles concernées par l’émission. Une émission produite par produite par Eyeworks, le 5e producteur télé du monde. Il est connu en France pour l’émission “Qui veut épouser mon fils ?”. Jeudi soir, la controverse a poussé la chaine néerlandaise RTL4 à diffuser le premier épisode de la série. Il était prévu pour dans deux semaines. Sans surprise, le succès fut au rendez-vous : un million de téléspectateurs (13,4% de part de marché) étaient scotchés devant leur écran.

Mise à jour, 16h47: L’hôpital VUMC a demandé la chaîne d’arrêter la diffusion du programme.

1 reactie
Geef een antwoord

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd.

Deze site gebruikt Akismet om spam te verminderen. Bekijk hoe je reactie-gegevens worden verwerkt.

Related Posts